Les bienfaits des programme en 8 semaines

bienfaits méditation pleine conscience

Les bienfaits des programmes en 8 semaines MBSR et MBCT sont nombreux et font l’objet d’un nombre exponentiel d’études scientifiques.

Citons-en quelques exemples :

  • Mieux gérer le stress
  • Mieux appréhender les émotions et l’anxiété
  • Apaiser le mental et calmer les ruminations
  • Atténuer les comportements impulsifs et addictifs
  • Prévenir la rechute dépressive
  • Mieux gérer les douleurs chroniques
  • Renforcer le système immunitaire
  • Prendre soin de soi avec bienveillance
  • Améliorer l’attention et la concentration
  • Développer sa qualité de vie et son bien être

Les études scientifiques

Dans le cadre de la MBSR, toutes les études montrent que ces pratiques changent favorablement l’esprit, le corps et la vie.

Elles :

– renforcent les fonctions immunitaires en situations de stress (Davidson et al. 2003);

– développent la résilience et la capacité du cerveau à traiter des émotions en situation de stress (Davidson et al. 2003);

– augmente la matière grise de l’insula et le cortex cérébral (Hölzel et al.2011);

– réduisent les douleurs chroniques (Kabat-Zinn et al.1998);Rosenzweig et al.2010);

– améliorent l’eudémonie, ou bien-être psychologique (Frederickson et al. 2013)

– augmentent naturellement l’empathie, la compassion pour soi et pour les autres (Shapiro, Schwarz et Bonner 1998; Shapiro et al. 2005);

– réduisent l’anxiété (Miller, Fletcher et Kabat-Zinn 1995) et les troubles obsessionnels compulsifs (Baxter et al.1992);

– préviennent la rechute dépressive (Teasdale et al. 2000; Segal et al. 2010);

– préviennent la rechute en toxicomanie (Parks, Anderson et Marlatt 2001);

– améliorent la qualité de vie, même en présence de maladies chroniques liées au stress (Carlson et al.2007).

Stahl et Goldstein Les Arenes, 2017 

 

Restons calmes !

Dresser une liste des bienfaits découlant de la pratique de la pleine conscience peut donner l’impression que la méditation est juste le « truc » de plus du moment, plus ou moins miraculeux, pour régler tous les problèmes de notre vie !

Il n’en est évidemment rien !

Méditer demande de l’engagement et de la régularité.

C’est pour cela sans doute que les programmes en 8 semaines ont tant de succès car en nous engageant à pratiquer jour après jour, nous avons le temps :

  • d’apprendre à méditer au coeur de notre quotidien et d’éprouver ce que cela nous demande : poser nos priorités différemment.
  • de nous exercer à lâcher le temps du FAIRE, avec son agitation, sa complexité et « le tout, tout de suite » pour nous reconnecter au temps de l’ÊTRE dont le calme et la simplicité permettent au coeur, au corps et à l’esprit de se « ré apprivoiser » dans un rythme plus apaisé et harmonieux.
  • et enfin de réaliser « sensitivement » que la méditation n’est donc pas « le truc à la mode validé scientifiquement sensé nous sauver de tout et de n’importe quoi en quelques semaines » … mais un chemin exigeant et solaire vers la liberté.

Les contre-indications des programmes en 8 semaines

  • Dépression en phase aigüe
  • Troubles psychotiques
  • Etats dissociatifs
  • Troubles bipolaires non stabilisés
  • Attaques de paniques récurrentes
  • Les contre-indications sont abordées lors de l’atelier de présentation du programme et en entretien individuel

 

La seule place où nous pouvons aimer, guérir ou nous éveiller est ici et maintenant.
Jack Kornfield.